RESERVEZ D'ORES ET DEJA CETTE DATE : 1 AVRIL 2017

par pikkendorff  -  15 Janvier 2017, 07:17  -  #Royalisme

HONNEUR
à

Nicolas STOFFLET

Un lorrain héros des guerres de Vendée

 

Major Général de l'Armée Vendéenne

 

 

 

 

 

 

Pour lui rendre hommage,

les Vosges royales se rendront

le samedi premier avril 2017

à Bathelemont (54),

son village natal

Aprés fleurissement de la stèle du Souvenir Vendéen

CONFERENCE DE REYNALD SECHER

Historien, spécialiste des guerres de Vendée et du génocide républicain

 

 

 

RESERVATIONS

INSTAMMENT

RECOMMANDEES

lesvosgesroyales@gmail.com – 06 03 95 37 86

(Le programme complet de la journée sera communiqué ultérieurement)

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi un hommage à Stofflet ?

Enfant de la Lorraine il s'est distingué par son intelligence, sa bravoure, son ascendant sur ses troupes dans la lutte pour le Roi, pour sa foi et contre l'oppression républicaine

Il était donc naturel que les Vosges royales lui rendent un hommage mérité car il reste un modèle pour nous, malheureusement trop méconnu même dans son propre pays. eSa proclamation, un mois avant sa mort reste toujours d'actualité pour nous, même si la forme de combat a, bien entendu, changée :

 

Au nom du ROI

Le Général Stofflet, à ses Compagnons d'armes

« Braves amis,

Le moment est venu de vous montrer. Dieu, le Roi, et la voix de vos chefs vous appellent au combat.

Plus de paix ni de trêve avec la république. Elle a conspiré la ruine entière du pays que vous habitez. Vous enchaîner sous ses lois barbares, vous associer à ses crimes, arracher de vos mains le fruit de vos travaux, vos grains, vos subsistances, vos dernières ressources ; tels sont ses projets. Vous abandonner pour quelques jours pour écraser, par la masse entière de ses forces, vos compagnons d'armes, et revenir ensuite subjuguer, vexer, affamer, désarmer vos contrées, tel est son but.

Mais le souffrirez-vous ? Non. Les braves soldats que pendant deux années j'ai conduits au combat, ne deviendront jamais républicains. Jamais le déshonneur ne flétrira les lauriers qu'ils ont moissonnés.

Ressaisissez donc avec l'énergie dont vous êtes capables, ces armes terribles que vous ne déposâtes qu'en frémissant : volez au combat, je vous y précéderai ; vous m'y distinguerez aux couleurs qui décoroient Henri IV à Yvri. Puissent-elles être pour nous, comme pour lui, le signal de la victoire !

Vive le Roi Louis XVIII ! »

Signé, STOFFLET.