Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 Jan

... Une nouvelle année commence.

Publié par pikkendorff  - Catégories :  #Vosges royales

Nous l'avons vu : 2016 a été l'année de mise en place. 2017 devra être, non seulement l'année de consolidation des acquis, mais surtout celle du développement.

Développement quantitatif  de notre audience : il nous faut encore rassembler les royalistes existants. Mais encore  nous devons nous adresser à ceux qui sont simplement sympathisants de la cause royale, ceux qui se disent "le roi, pourquoi pas ?".  Ceux-là ne demandent qu'à être accompagnés pour qu'ils lèvent les objections inculquées par les mensonges républicains. Mais il nous faut aussi rechercher - pour ne pas dire SURTOUT rechercher tous les déçus de la république :

- ceux qui ont cru au socialisme parce qu'ils pensaient que socialisme était synonyme de générosité,

- ceux qui se sont rattachés à la prétendue droite parlementaire par réaction contre les idées de gauche et le marxisme et qui découvrent que, si les discours, varient (et encore, de moins en moins), les politiques, elles, sont quasiment interchangeables, 

- les eurosceptiques qui ont vu, à la suite du référendum sur l'union européenne que les grands principes démocratiques ne s'appliquent que quand le peuple se plie à la volonté des dirigeants et que, lorsqu'il s'oppose, cela ne modifie en rien leurs projets.

- les néo-eurosceptiques, ceux qui se sont laissés convaincre des vertus d'une union européenne qui devait apporter prospérité, liberté et qui constate qu'ils sont de plus en plus soumis à des contraintes, administratives, normatives et que les seuls bénéficiaires du système sont le grand capital et la finance,

- ceux qui veulent défendre une véritable identité nationale et qui ne veulent pas que leur pays, leur civilisation, leur culture soient balayés par des politiques migratoires, qui, elles aussi, sous couvert de charité et d'humanisme ne sont commandés que par la quête du profit des plus riches

- ceux qui étaient républicains parce qu'on les avait persuadés que la république défendait la liberté, l'égalité, la fraternité et qui aujourd'hui constatent que la moindre activité humaine est asservie à une administration toute puissante, une fiscalité délirante et que les libertés réelles se réduisent comme peau de chagrin.

- ceux qui sont las de la pensée unique, de la manipulation tant des  politiques, des médias, des pseudos intellectuels.

A tous ceux-là, nous pouvons démontrer qu'il existe d'autres solutions, que la logique républicaine qui leur a été inculquée et qui est mortifère, que la réponse ne se trouve pas dans les tentations extrémistes, qu'elles soient de gauche ou de droite et que c'est l'intelligence qui finalement pourra lutter contre la dictature occulte mais bien réelle. Cette année 2017 sera sans doute pour beaucoup l'occasion d'une prise de conscience avec les campagnes électorales à venir.

Par ailleurs, un de nos axes de développement doit être la jeunesse : c'est elle qui sera demain actrice de notre société.

Si notre développement quantitatif est essentiel, il doit s'accompagner d'un développement qualitatif. Du reste, les deux sont liés : nous ne pourrons pas faire venir des conférenciers devant des salles quasiment vides et nous ne pourrons pas attirer les spectateurs avec des conférenciers médiocres...

Notre action ne se situera naturellement pas dans l'enjeu électoral. Nous nous contenterons d'exposer, de débattre sur un autre type de société - pour parler comme les intellectuels avec un mot à la mode, sur un paradigme alternatif.

Pour cela, nous allons nous efforcer de multiplier nos conférences grand public avec des intervenant de premier ordre, tout en maintenant, bien sûr, nos échanges mensuels.

Ces conférences ne parleront pas de politique politicienne. Elles seront liées à l'histoire, à la philosophie, à la sociologie, à la culture. Mais elles dégageront des enseignements indirects qui permettront, face aux slogans, de développer le sens critique et les références d'une pensée différente.

 

 

Vaste programme ? sans doute ! Mais il mérite d'être tenté. Tous ensemble, nous y arriverons !

 

 

 

 

 

Commenter cet article

À propos

Bulletin de liaison des royalistes vosgiens