Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
02 Feb

Parfois, Jean-Jacques Rousseau avait des éclairs de lucidité... dommage que ce ne soient pas ceux-là qui sont mis en avant !

Publié par pikkendorff  - Catégories :  #Politique-Société, #Histoire-Culture

La Faute à Rousseau (!!!) publie un extrait de J-J Rousseau auquel, une fois n'est pas coutume, je souscris pleinement...

Corruption, actualité la plus immédiate : Rousseau vient d'écrire à d'Alembert...

 

Mur-bleu gds.jpgDe Cahuzac et Thévenoud hier (vous savez, ces deux pourfendeurs PS de la fraude fiscale, qui appelaient les galeux à « faire repentance »), à Fillon aujourd'hui - et encore, pour ne parler que d'eux, dans l'immense foule qu'il faudrait citer ! -  prenons le temps d'être court, comme le conseillait Pascal ; et lisons les mots que Jean-Jacques vient d'envoyer à Jean Le Rond (plus connu par la suite de son nom : d'Alembert).

Ils semblent écrits d'hier, non ? :

« Jamais, dans une monarchie, l’opulence d’un particulier ne peut le mettre au-dessus du Prince ; mais, dans une république, elle peut aisément le mettre au-dessus des lois. Alors, le gouvernement n’a plus de force, et le riche est toujours le vrai souverain »

Jean-Jacques Rousseau, Lettre à d’Alembert sur les spectacles, 1758.

Comprenne qui pourra, comprenne qui voudra ... 

Commenter cet article

À propos

Bulletin de liaison des royalistes vosgiens