Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 May

Le mensonge, la morale et la démocratie

Publié par pikkendorff  - Catégories :  #Royalisme, #Politique-Société, #Actualité

Nous sortons d'une période électorale et nous entrons dans une autre...

 

Il est intéressant de voir ce, qu'à prés d'un siècle d'intervalle en pense deux personnalités :

Le premier, le Maréchal Hubert Lyautey dénonce le mensonge car pour lui, il ne constitue nullement la vraie démocratie C'était en 1918... (sources : site de l’Association Nationale Maréchal Lyautey)

Le second, Hilaire de Crémiers nous montre que le mensonge est inhérent au actuel. Pourtant, sur le fonds ils sont tous deux d'accord ! (sources : La faute à Rousseau)

Car la VRAIE démocratie, ce n'est pas la république.

Extrait de l'allocution prononcée à Rabat le 14 juillet 1918
lors de la réception des Français pour la fête nationale par le Maréchal Lyautey


Oui, ceux qui ne comprennent pas ne sont qu'une infime minorité, mais c'est à vous tous, c'est à la majorité qui pense comme moi, à parler haut et à faire la loi. Malheureusement, c'est ce que les majorités n'osent jamais.
Tenez, en France, pendant les quelques semaines que j'ai passées au ministère, une chose me suffoquait: on venait me dire, dans mon cabinet de ministre, les choses les plus justes, les plus conformes à la situation, s'inspirant du patriotisme le plus élevé, et, le lendemain, à la Chambre, devant le public, rien de tout ça n'existait plus. Et j'entendais les mêmes hommes tenir un langage absolument contraire, parce qu'il n'existait plus qu'une préoccupation: la réélection.
Et lorsque je m'en indignais, on me répondait assez piteusement: « Que voulez-vous, ce sont les nécessités du régime démocratique. »  

Eh bien non! je m'inscris en faux, au nom de la démocratie et à son honneur. On ne peut dire certes que l'Amérique ne soit pas en démocratie, ni l'Angleterre, sous son couronnement monarchique. Or, écoutez le langage que tiennent à ces pays leurs chefs politiques. Leurs discours sont des modèles, parce qu'ils ne se croient pas obligés, eux, de flatter une opinion publique illusoire. Ils parlent à leur pays gravement, rudement même, et ils ont raison, car le devoir des chefs, ce n'est pas de prendre le vent et de suivre, mais, au contraire, de guider, de diriger, d'orienter. Et la voilà, la vérité démocratique !

Commenter cet article

À propos

Bulletin de liaison des royalistes vosgiens