Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 May

RETOUR SUR LA CAMPAGNE LE CANDIDAT MACRON ET LE DEVOIR DE MEMOIRE (SELECTIVE) ET LES CRIMES CONTRE L'HUAMNITE; 1ère PARTIE

Publié par pikkendorff  - Catégories :  #Royalisme, #Politique-Société, #Histoire-Culture, #Actualité

RETOUR SUR LA CAMPAGNE LE CANDIDAT MACRON ET LE DEVOIR DE MEMOIRE (SELECTIVE) ET LES CRIMES CONTRE L'HUAMNITE; 1ère PARTIE
RETOUR SUR LA CAMPAGNE LE CANDIDAT MACRON ET LE DEVOIR DE MEMOIRE (SELECTIVE) ET LES CRIMES CONTRE L'HUAMNITE; 1ère PARTIE

Fin avril, Emmanuel Macron, alors simplement candidat à la présidence, s'était rendu "en visite privée" mais accompagné d'un cortège de journaliste à Oradour-sur-Glane. Passons sur l'aspect propagande électorale de l'opération dont on peut douter qu'elle aurait eu lieu s'il n'avait pas alors été opposé à la candidate du Front National, arbitrairement assimilé (pour reprendre un mot à la mode d'en d'autres circonstances) dans l'opinion publique au fascisme ou au nazisme ! même Libération a trouvé la  ficelle un peu grosse ! (voir ici)

 

Cela étant qu'hommage soit rendu aux victimes d'un acte de barbarie, rien n'est plus naturel. Mais il y a deux choses qui choquent :

  • l'utilisation d'un drame à des fins purement électoralistes (bien que ne remettant nullement en question la sincérité personnelle sur ce sujet qu'on ne peut que présumer) sinon, pourquoi inviter et se faire accompagner des journaliste ?
  • la déclaration faite (en privé ?) :

«Dans cette campagne je tenais à […] rendre hommage aux victimes et aux familles. Parce que oublier, ou décider de ne pas se souvenir, c’est prendre le risque de répéter l’histoire et les erreurs. Donc ce devoir de mémoire, l’engagement qui a été pris ici de se souvenir en préservant le village et ses ruines, c’est l’engagement de ne jamais oublier. J’ai vu ici une page d’histoire de la France parmi les plus noires, une France blessée aussi et une France renaissante avec ce nouveau village reconstruit. C’est cette France renaissante que je veux voir. Je ne ferai pas d’autre commentaire. Pour le reste le silence suffit.»

Là encore pas grand chose à dire sur le fonds   . Simplement qu'existent des pages bien plus noires de notre histoire qui, elles ne sont pas dues à une guerre étrangère. L'horreur du massacre d'Oradour-sur-Glane avait un précédent : le Petit-Luc en Vendée. Tout y est ! La population massée dans l'église qui sera incendiée le nombre des victimes massacrées, l'assassinat des femmes, des enfants, des nourissons mais en plus ce n'était pas un cas isolé mais un des exemples emblématiques de l'accomplissement d'une mission d'envergure, clairement définie et organisée.

Parce que la république oublié, puisqu'elle a décidé non seulement de ne pas se souvenir mais aussi de nier, elle a pris plus que le risque de répéter l’histoire et les erreurs mais encore, en magnifiant le rôle des soldats de la République et par leur impunité, elle a encouragé les massacres des XIXème et XXème  siècles.

Mais si pour le candidat Macron Gallieni, Lyautey, Savorgnan de Brazza, Auguste Pavie, Charles de Foucauld et autre docteur Schweitzer sont des criminels contre l'humanité que doit il penser de Turreau, Carrier, Westermann, Barrere, Merlin de Thionville et autre Robespierre ? Devant cette belle profession de foi sur le devoir de mémoire nous pensons qu'il n'hésitera pas à soutenir le projet de loi mémorielle sur la Vendée qui, sans doute ne manquera pas d'être présentée, comme elle l'a vainement été  au cours des trois précédentes législatures. Et même, nous ne doutons pas qu'il n'hésitera pas àa avoir recours à l'article 49,3, procédure qu'il connait bien puisque'elle a été utilisée par trois fois pour le vote de la Loi qui porte son nom.

 

Mais peu-être que le silence aurait suffi à la place de toutes ces déclarations.

 

suite : Les Lucs sur Boulogne

Commenter cet article

À propos

Bulletin de liaison des royalistes vosgiens