Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 Nov

HELIE DE SAINT-MARC, TÉMOIN DU SIÈCLE

Publié par pikkendorff  - Catégories :  #Politique-Société, #Actualité, #Armée, #Cinéma, #Hommage

Nous vous présentons ci-dessous, en avant première les premières minutes du film-documentire: "HELIE DE SAINT-MARC, TÉMOIN DU SIÈCLE - Une histoire française" .

Ce film sortira dans les prochains mois.

 

 

Hélie de Saint Marc, témoin du siècle- une histoire française  est un projet de documentaire destiné à être diffusé à la télé et en DVD. Autour d'archives inédites couvrant la période de 1914 à 2014, il a l'ambition de faire découvrir une période de l'histoire de France au plus grand nombre à travers le témoignage du Commandant de Saint Marc, résistant, déporté, héros des guerres d'Indochine et d'Algérie et auteur de plusieurs ouvrages dont Les Sentinelles du Soir, Les Champs de Braises, L'aventure et l'Espérance.

 Le projet a l'ambition d'apporter un éclairage nouveau sur une histoire encore mal connue.

ARGUMENT

« J’approche du mystère et je me sens plus démuni qu’un enfant.  À mon âge, c’est peut-être la seule grâce qui reste, cette flamme fragile, si bouleversante, que je veux confier à mes lecteurs. »

« Repiquer chaque matin le riz de nos souvenirs, pour que d’autres en extraient quelques grammes d’humanité, pour les repiquer ailleurs. »

Il était la sentinelle, le veilleur d’une très longue Histoire, le témoin dont parle Pascal quand il dit: « Je ne crois qu’aux témoins qui se font égorger. ». « Les témoins, rappelait Saint-Marc, sont le sel d’un pays. De près, ils brûlent la peau car personne n’a envie de les entendre.» Mais surtout, il était une conscience. Ses paroles viennent d’une profonde réflexion, d’une attitude face à la vie restée verticale, même dans les heures les plus noires. Cette réflexion – de l’homme, du soldat - dépasse les instruments de la  philosophie.

 

« Monsieur le président, on peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir, c’est son métier. On ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de mentir, de se renier, de se parjurer… » - disait il, devant le Haut Tribunal Militaire, réuni pour juger sa participation au putsch d ‘Alger. C’est le crédo qui l’a accompagné tout au long de sa carrière militaire, à Buchenwald comme en Indochine ou en Algérie.

Le XX siècle fut, peut être, le pire, le plus sanglant, le plus terrible. Le Nazisme, le Communisme, le terrorisme ont endeuillé l’humanité plus que ne l’a fait tout le reste de l’histoire. Quelle attitude devant de telles épreuves ? Quels enseignements ? Comment retirer le bien au milieu du mal absolu ? Comment préparer l’avenir pour que les crimes du passé ne se reproduisent pas ?...

C’est sur ces questions que Hélie de Saint-Marc a médité et écrit, avec la sagesse qui vient de l’expérience et le talent d’un grand écrivain. 

INTENTIONS DE LA RÉALISATION

Je n’ai pas l’intention de faire le portrait d’Hélie de Saint-Marc, il a déjà été fait ; je n’ai pas non plus l’intention de raconter la guerre d’Algérie, ou la guerre d’Indochine, ou encore la deuxième Guerre Mondiale. Je veux, à travers les écrits d’Hélie de Saint-Marc, prendre un miroir et le promener le long de sa réflexion.

Les citations les plus représentatives seront mises en images, en faisant appel à la richesse d’archives – de l’ECPAD, de l’INA, de Gaumont Pathé, de Library of Congres, de la BBC, de la télévision russe ou d’archives privées.

 

Si nous publions cet article, ce n'est pas par nostalgie de l'Algérie française. Malheureusement cette histoire est révolue et nous voulons résolument nous tourner vers l'avenir.

Mais pour affronter cet avenir, il nous faut nous imprégner des exemples de tous ces grands serviteurs de la France qui ont eu le courage de mettre "leur peau au bout de leurs idées". (Cette phrase, titre de deux livres auto-biogaphiques est un hommage à  Pierre Sergent, un autre héros de la trempe de Denoix de Saint-Marc. que j'ai d'ailleurs eu l'honneur de connaître et qui m'a dédicacé de manière très élogieuse ses livres. Du reste, si Pierre Sergent est devenu officier de la Légion, c'est sous l'influence de Hélie de Saint-Marc, à la lecture des lettres que ce dernier adressait à son cousin, Bertrand de Gorostarzu, petit-co de Sergent à Saint-Cyr).

Commenter cet article

À propos

Bulletin de liaison des royalistes vosgiens d'action française