Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Feb

LES DEUX 6 FEVRIER (I)

Publié par pikkendorff  - Catégories :  #Politique-Société, #Histoire-Culture

Février 1934

LES DEUX 6 FEVRIER (I)

La France est sous le choc d'un scandale politico- financier.

 

Le peuple se mobilise, descend dans la rue et manifeste aux cris de « A bas les voleurs »

 

C'est intolérable pour la République, garante de l'ordre républicain et elle fait tirer la troupe. Le résultat : plusieurs dizaines de morts et de blessés.

 

à l’appel d’organisations patriotiques (Croix-de-feu, Ligue d’Action française, Jeunesses patriotes, Solidarité française…), des dizaines de milliers de Français, dont beaucoup d’anciens combattants, manifestent à Paris contre la corruption extrême qui règne dans les milieux politiques (l’affaire Stavisky est un élément déclencheur), au cri de « à bas les voleurs ! » Alors que la tension monte et que les Croix-de-feu se dispersent sagement, rive droite, des heurts ont lieu entre manifestants et policiers. La foule s’approche trop du Palais Bourbon au goût du Régime, qui fait tirer les Gardes mobiles sur les citoyens… 22 Français mourront sous les balles de la République et plus d’un millier sera blessé. La Gauche prétendra qu’il s’est agi d’une tentative de « coup d’Etat fasciste » et à son arrivée au pouvoir en 1936, dissoudra les puissantes ligues.
Retrouvez cet article et l'info alternative sur : http://www.contre-info.com/cetait-6-fevrier |

N.B. si on ajoute les morts survenues ultérieurement par suite des blessures, le nombre de victimes décédées dépasserait la trentaine.

LES DEUX 6 FEVRIER (I)

Depuis ?

Depuis, les choses ont bien changées.

Il n'y aurait donc plus d'affaire politico-financière en France ? Sans doute sous l'effet de la fameuse « morale républicaine », dont on nous rebat les oreilles, les pratiques des politiques se seraient elles moralisées ?

Que nenni !

 

Petit rappel de quelques scandales qui ont défrayés la chronique lors de la décennie en cours :

  • Affaire de l'hippodrome de Compiègne
  • Affaire de la succession de Daniel Wildenstein
  • Affaire du Carlton de Lille
  • Affaire du tramway de Bordeaux
  • Affaire Guérini
  • Affaire Serge Dassault
  • Affaire Sylvie Andrieux
  • Affaire Woerth-Bettemcourt
  • Affaire Sarkozy-Kadhafi
  • Affaire Cahuzac.
  • Affaire Florence Lamblin
  • Affaire des formations professionnelles d'EELV
  • Affaire Bygmalion
  • Affaire Tapie-Lagarde
  • Affaire des sondages de l'Élysée
  • Affaire Thévenoud
  • Affaire Balkani
  • Affaires Fillon

(liste non exhaustive)

Certes, toutes ces affaires n'ont pas forcément débouché sur des condamnations. On pourrait en déduire qu'elles n'étaient donc pas illégales. Mais le plus souvent ce sont des vices de procédures ou des failles de la Loi qui sont exploitées. L'absence de condamnation n'enlève rien à leur profonde immoralité des comportements.

Immoralité de la recherche de l'enrichissement par tous les moyens, même illégaux.

Immoralité du détournement des prérogatives de puissance publique à des fins personnelles.

Immoralité de l'utilisation politique des affaires, bien gardées en réserve et ressorties à point nommé pour discréditer un concurrent qui devient encombrant.

Immoralité enfin de l'hypocrisie de l'attitude des politiciens, justiciers autoproclamés quand ils s'agit des adversaires alors qu'il restent complices de ceux de leur camp.

 

Non, rien n'a changé dans le monde politique depuis 1934 sinon une augmentation en nombre et en volume...

 

Mais ce qui a vraiment changé c'est la réaction des français : plus de cris « A bas les voleurs », plus de manifestation, plus de marche vers l'Assemblée Nationale.

Tout cela se déroule dans la plus grande apathie.

 

FRANCAIS, INDIGNEZ VOUS, REVEILLEZ VOUS !

 

Par de là la morale, dites-vous bien que ceux qui sont dépouillés, c'est vous ! Vous qui, déjà, ne profitez plus de la redistribution des gains de productivités accaparés par la finance avec la complicité des politiciens et qui êtes en plus spoliés par ces pratiques malhonnêtes.

Commenter cet article

À propos

Bulletin de liaison des royalistes vosgiens